Détails du dispositif
[PRIT] Priorités régionales d'interventions touristiques
Référence PRIT
Domaine : [APF] Aides aux projets en fonctionnement
Type de Bénéficiaire Association Entreprise Collectivité territoriale
Dates de la campagne : Du - au -
Budget global : -

objet

Les PRIT constituent un dispositif permanent permettant de développer la performance économique de l’offre touristique.

 

Ces priorités s’inscrivent sur les champs suivants :

-              Le « slow tourism » : nature/bien-être/itinérance

-              La valorisation et la médiation des patrimoines

-              La Mémoire

-              Le tourisme d’affaires

 


vous êtes

Un acteur privé : entreprise, association

 

Un acteur public : EPCI (Etablissement Public de Coopération Intercommunale), une commune, un département, une ADRT (agence de développement de réservation touristique), un EPIC (établissement publique industriel et commercial)


vous voulez

Faire émerger un projet de développement touristique (activités, hébergement, service..) qui contribuera à structurer l’une des 4 priorités régionales (cf ci-dessus)


ce qu'il faut savoir

Ce dispositif fait l’objet d’un appel à projet permanent. Un comité technique de sélection se réunira 3 fois par an.

 

Les candidatures seront analysées au regard de la pertinence par rapport à la thématique choisit et sous le prisme du développement économique et de l’emploi, de la formation des acteurs et des professionnels, de l’ouverture à l’international et de l’innovation sous toutes ses formes.

 

Projets en phase de maturation : aide à l’ingénierie

Taux d’intervention régionale maximum de 50 % des dépenses éligibles, dans la limite d’un plafond d’aide fixé à 30 000 €.

Sont considérées comme éligibles les dépenses suivantes : les prestations d’études d’opportunité, de définition, de faisabilité, de programmation, de conception, préalables à la réalisation d’investissements, et réalisées par un prestataire externe.

 

Projets en phase de réalisation : aide à l’investissement et à la pérennisation

Taux d’intervention régionale maximum de 30% des dépenses éligibles pour les organismes publics et de 20% pour les entreprises ou organismes assimilés, dans la limite d’un plafond d’aide fixé à 100 000 €.

Sont considérées comme éligibles les dépenses suivantes : missions de maîtrise d’œuvre relatives à l’investissement concerné, travaux de gros œuvre et de second œuvre (hors acquisition foncière), investissements matériels relatifs à l’exploitation de l’activité, du site, ou de l’équipement concerné.

 

Les projets proposés devront justifier d’un montant de dépenses éligibles supérieur à 30 000 € TTC.

 

Les projets retenus seront accompagnés dans la limite des crédits annuels inscrits au Budget Prévisionnel.